École de danse - MDA Marseille Danse Academy - Danse - covid

On est à bout n°2 !

⚠️ Flash Info #infocovid19 : À bout n°2 ! ⚠️
Partager cet article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Retour sur ces 7 derniers jours
TRÈS MOUVEMENTÉS !!!!

 

Jeudi 14/01 : ⛔️ Apparition officielle de Castex à la télévision qui dit : ” NON ”. Tous les établissements sportifs et les cours de sports sont interdits ! Mais… euh ??? On assimile les écoles de danse aux centres sportifs. Mais la danse n’est pas censée dépendre du ministère de la culture ?  Enfin bref, on laisse couler. Mais on est quand même dégoutés par cette information. Et nos élèves alors ? Les pauvres petits vont être tristes de ne plus pouvoir venir.

Vendredi 15/01 :  Le décret publié dit : “OUI ”  pour les écoles de danse de type ERP. En gros, on ne doit pas écouter Castex, ni le gouvernement… Bon OK, ça nous va nous. Mais bon, faudrait qu’ils s’accordent entre eux quand même ! 

Le week-end passe et nous, on est contents. Mercredi après-midi, on va pouvoir retrouver nos petits bambins et les faire danser !

 

Lundi 18/01 :  Le Centre National de la Danse confirme : ” OUI ” . Ouf !!! On peut rester ouverts pour les enfants. Vite, vite, on exprime notre joie sur les réseaux sociaux et on met un petit de Bob l’éponge qui danse. Voilà, c’est parfaitement que ce nous ressentons à ce moment précis.

⛔️ Mais bon, il ne faut pas se réjouir trop vite avec ce gouvernement. Et vlam ! L’annonce qui fait mal. La Fédération Française de Danse nous dit ” NON ”. Ils se fichent de nous, ce n’est pas possible !

 On redemande à la Confédération Nationale de la Danse pour confirmer les dires de la FFD, mais cette dernière la contredit et nous dit une nouvelle fois ” OUI ”. C’est une blague !!! Ils vont nous faire tourner en bourrique pendant combien de temps encore ?

Du coup, on se renseigne. On regarde le décret avec plus d’attention et tous les commentaires sur les posts de la FFD. On ne comprend pas certains détails. La logique du gouvernement nous fera toujours rire : apparemment, les associations de danse NON, les écoles privées de danse qui louent un local public NON, les écoles publiques qui louent un local privé NON, les écoles de danse privée de type ERP qui louent un local privé OUI. Bon, il y a de quoi devenir dingue avec toutes ces informations ! Mais, on est contents ! MDA fait partie des établissements autorisés à rester ouverts pour les activités pour mineurs. 

Mais bon, on ne veut pas s’enthousiasmer trop vite. Alors, on passe la journée à essayer d’avoir des réponses claires. On appelle les collègues de travail. On cherche des réponses à droite, à gauche. Mais on nous donne à chaque fois des informations différentes. Que faire ? Apparemment, il faut voir directement avec notre préfecture.

⛔️ Et puis, on se rend compte que la Préfecture a dit : ” NON “

QUOI ????

C’est à ne plus rien comprendre ! Bon, on fait quoi nous ? Certains collègues et écoles de danse décident de rester ouverts. Mais bon, si c’est interdit, on ne va pas prendre le risque de faire les choses illégalement et d’avoir une fermeture des locaux par la suite. Alors, on attend. On attend d’autres informations et on préfère la sagesse à la folie. On décide de fermer, comme la préfecture nous l’a demandé, parce que bon, ce n’est pas le moment de se mettre les services publics à dos. On a besoin des aides de l’Etat nous !

La Confédération est en colère… Car la source de la CND vient du Ministère de la Culture, mais le Préfet lui ne s’appuie que sur le texte de la FFD qui dépend du Ministère des Sports… What ?

Cela ne nous dit toujours pas quoi faire !!! 

Mardi 19/01 : ⛔️ La secrétaire du Préfet qui te prend de haut et te dit au tel presque en criant : ” NON “

 Le Ministère de la Culture qui dit : ” OUI “

⛔️ Le Préfet par mail qui dit : ” NON “

AU SECOURS !!!!! 

😡🤬🤯🥵😤😭🥶😬🙄😔🧐🤨

Voilà, on ne va rien dire de plus, sinon on va commencer à être impolis. Zen !!!! Respire. Souffle un peu. La situation va finir par s’arranger.

Mais, ça commence à devenir fatiguant leur guéguerre incessante là ! Entendez-vous et donnez-nous une réponse claire une fois pour toute qu’on puisse s’organiser et ne pas devoir chambouler tout notre planning à la dernière minute ! On aimerait dormir nous. Les nuits blanches à cause du stress, il y en a assez ! 

On rappelle des collègues : « Nous, on reste ouverts ! Le décret nous dit OUI. ✅  ». Heu ? On est inquiets ! Si le préfet a dit NON ⛔️, il vaudrait mieux l’écouter. On sait plus. Mais bon, il faut rester sage et sérieux. Alors, on met un post sur Facebook pour dire que malheureusement les cours pour enfants sont une nouvelle fois annulés. On prévient les profs. On prévient les parents. On essaie de faire le nécessaire pour s’adapter… ENCORE UNE FOIS. Mais la situation est risible là. On ne sait plus si on doit en rire ou en pleurer. Alors, on est tristes, mais on n’a pas le choix.

17h : Journée finie. On ferme l’école. Il faut rentrer avant le couvre-feu. On est dans les bouchons. On rentre chez nous exténués par tout ce remue-ménage. 

Mais, attention, ce n’est pas fini !

✅ Et là à 17h30 : Le Préfet juste avant le couvre-feu dit : ” OUI ” 

Bon, on frappe qui en premier !!!

Alors, on décide de ne plus se précipiter cette fois et d’attendre un jour. Un jour, vous allez nous dire, c’est rien ! Mais, oh, maintenant, on connait leur fonctionnement et leur changement d’avis permanent. Ils pourraient prendre 3 nouvelles décisions dans la journée de mercredi. Alors, on va attendre un peu quand même. 

Et puis, on se retrouve ce matin, jeudi 21/01, pas de nouvelles informations, pas de contradiction. Cela va peut-être rester comme ça finalement. 

Du coup, pour résumer, on RE OUVRE ! Et on vous tient au courant, parce que vu les phénomènes, cela va sûrement changer très bientôt !

Bref, restons zens et forts ! 💪 Et on continue d’avancer l’air fier, la tête haute, grâce à vous !
Alors, un grand MERCI d’être aussi patients que nous !
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Pour voir notre témoignage : “On est à bout n°1 !”, ça se passe juste en-dessous !

NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS !

Et si vous avez besoin de quoi que ce soit,