danse-classique

Danse classique

 Envie de devenir un petit rat de l’opéra ?

Venez apprendre la danse classique avec Marseille Danse Academy, école de danse à Marseille.

Amandine, Emmannuelle et Colombe, professeurs diplômées d’Etat, vous proposent des cours de danse classique de différents niveaux pour les enfants (4 à 12 ans), ados (13 à 18 ans) et adultes. Les cours s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes, peu importe votre âge ! Laissez-vous tenter !

Les niveaux dispensés sont : éveil / initiation (4 à 7 ans), danse classique (dès 8 ans) et des cours pour les ados et adultes de niveaux débutant et intermédiaire.

Nos Professeurs de Danse classique

Dispositions relatives aux conditions d’âge et d’activité et au contrôle médical des élèves pour la danse classique

Les enfants de quatre et cinq ans ne peuvent pratiquer que les activités d’éveil corporel. Pour l’enseignement de la danse classique, de la danse contemporaine et de la danse de jazz, les enfants de six à sept ans ne peuvent pratiquer qu’une activité d’initiation. Les activités d’éveil corporel et d’initiation ne doivent pas inclure les techniques propres à la discipline enseignée. L’ensemble des activités pratiquées par les enfants de quatre à sept ans inclus ne peuvent comporter un travail contraignant pour le corps, des extensions excessives ni des articulations forcées.

 

Que pourrait apporter la Danse classique aux enfants?

Accessible dès 4 ans, la danse permet de développer de nombreuses qualités physiques et psychologiques chez les petites filles… comme chez les garçons qui ont parfois bien du mal à pratiquer ce sport sans moqueries.

A quel âge commencer ? Dès l’âge de 4 ans les enfants peuvent suivre des ateliers d’Éveils qui leur permettront de se situer dans l’espace avec les autres et de développer leur rapport à la musique et à leur propre corps.

Les cours Initiations de danse commencent en général à partir de 6 ans mais cela dépend bien sûr de la maturité de l’enfant. “La taille ne change rien, par contre savoir intégrer une consigne demande de la maturité, du vocabulaire et de la coordination”.

 

Un sport pour apprendre à maîtriser son corps.

“Au début des cours, les enfants sont comme un bloc, à la fin de l’année ils ont une bonne coordination, ils sont plus précis, plus créatifs et libres dans leurs mouvements”.

La danse développe donc une autonomie corporelle qui permet aux enfants de devenir maîtres de leur corps, “Nous ne pouvons pas aller au-delà du développement psychomoteur mais la danse permet de bien les accompagner”.

 

De la grâce, de la douceur… et de la discipline

Grâce à la Danse, les enfants acquerront un peu de grâce et de douceur dans leur mobilité, ce qui n’est pas évident à un âge où ils passent leurs temps à courir dans les parcs, à escalader et à faire du toboggan. Les futurs danseurs apprendront aussi à respecter la discipline et les autres enfants car chacun fait les mouvements à son tour. En effet, la danse permet d’apprendre à se discipliner en douceur en intégrant les consignes nécessaires à l’apprentissage.

La danse permet aussi de développer l’imaginaire des enfants et de le laisser s’exprimer. En leur donnant de la matière pour qu’ils expriment ce qu’ils ont au fond d’eux, un peu comme en dessinant.

La danse, c’est aussi pour les garçons !

 

Qu’est- ce que l’éveil et l’initiation à la danse ?

Souvent, les enfants disent:  » je veux faire de la vraie danse ». Mais qu’est- ce que la vraie danse?

Il faut savoir que depuis 1989, nous n’avons plus le droit de faire de la technique pure avant l’âge de 8 ans. Un diplôme d’état a été mis en place au même moment pour éviter les abus…

Tout ce que l’on peut faire en éveil et en initiation servira plus tard à l’élève. Par exemple, la marche du cheval aboutira au retiré.

Le côté ludique n’empêche pas la danse, bien au contraire. On aborde la technique avec l’enfant en lui enseignant les grands principes de base qui définissent la danse en général : placement, locomotion, équilibre, chute, saut… sans aucune codification.

 

Déroulement des cours :

L’échauffement se fait principalement au sol pour préserver le dos des enfants. Ceci pour obtenir à la fin de l’initiation un placement le plus correct possible.

Les cours sont basés sur différentes approches et de nombreux développements.

1. L’éveil et le développement corporel et moteur – Prise de conscience du corps (squelette, muscles, respiration)

2. L’éveil et le développement sensoriel et perceptif – Jeux avec des matières et des objets. – Exercices favorisant la perception auditive (grave, aigu, rythme…).

3. La connaissance d’éléments du langage chorégraphique – Apprendre à se repérer dans l’espace : où vais-je ? où suis-je dans l’espace ? – Comprendre la qualité d’un mouvement : brusque, léger, ample, rapide…

4. Son épanouissement à travers la créativité – A partir de consignes données, l’enfant pourra donner libre cours à son imagination. C’est lui donner la possibilité de s’épanouir en réalisant quelque chose pour lui-même.

5. Savoir se situer et exister dans un groupe – Respecter, écouter, échanger… avec les autres. – L’élève apprend à se servir de son corps comme moyen d’expression, d’action et de communication.

6. Retour au calme à la fin du cours – Savoir faire le silence pour se détendre et favoriser la relaxation.

Enfin, que le cours de danse soit un moment d’émerveillement, de curiosité, d’enthousiasme pour l’enfant parmi les autres.

 

Message d’Amandine, professeur de danse classique chez MDA :

Commencer la danse classique à l’âge adulte, un défi trop dur à relever ? 

Mais non pas du tout !!!
Il n’y a pas d’âge pour commencer la danse classique  ! 

Si tu es passionné(e) par la Danse, si tu as envie de danser, rien ne t’en empêche !!!! Impossible is nothing 🙂

A tous les adultes, jeunes ou moins jeunes, si vous en avez envie : faites-le. Je connais vos freins : « De quoi je vais avoir l’air ? », « A mon âge franchement, qu’est-ce que je peux apprendre ? », « Je ne suis pas souple, ni sportif, je ne serai pas à ma place! », « C’est un truc de petite fille… » etc etc.

La seule chose que j’aie à vous dire, c’est que je connais de plus en plus d’adultes qui ont débuté ou ont repris la danse classique après un arrêt (très) long (20 ans ou plus !) et qui n’ont qu’une phrase à la bouche : « Pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt ? »

Je suis certaine que seule la volonté nous guide vers le talent. Aie confiance en toi et épate les gens qui ont tenté de te décourager !

« C’est à la barre que l’on apprend à danser »

La base de la danse classique est l’en-dehors, l’ouverture des jambes. Il te servira pour tout ! Fermer tes cinquièmes, avoir les genoux bien alignés avec les orteils, faire de beaux levés de jambe sans que ta hanche ne parte dans tous les sens.. Il n’est pas trop tard pour commencer, et puis si finalement ça ne te plait pas, tu pourras t’orienter vers d’autres styles de danse.

 

Besoin de motivation pour te mettre à la danse classique ? Besoin d’arguments pour tes proches ?

Se dépenser :
La danse classique est une activité à la fois artistique et sportive : On le comprend mieux quand on compte ses courbatures après chaque cours !

Travailler ses méninges :
La danse fait autant travailler la tête que le corps. A chaque cours, il vous faut retenir de nombreux enchainements de pas de danse dans l’ordre, écouter et appliquer les corrections du professeur pendant que vous dansez, bref ça carbure dans le cerveau !

Se faire des amis :
Dans un cours de danse, on se lie facilement d’amitié avec les autres élèves. C’est un contact amical régulier, dans un autre contexte que votre école ou votre travail. Les gens que vous y rencontrez viennent d’autres horizons que vous, et c’est très intéressant.

Devenir gracieux(euse) :
Se mouvoir gracieusement même dans sa vie quotidienne, devenir plus à l’aise dans son corps, être agréable à regarder, avoir une meilleure présence, c’est chouette non ? Au fait, gracieux n’a rien à voir avec efféminé, et c’est une qualité masculine autant que féminine.

Apprendre la musicalité :
Si la musique évoque pour vous de mauvais souvenirs de solfège imposé au collège, c’est l’occasion de changer votre vision des choses !
La danse classique se pratique en harmonie avec de jolies musiques. Vous apprendrez à y puiser de l’énergie, à la compter, à la vivre.

Améliorer sa posture :
La danse travaille le corps entier en harmonie, elle est souvent recommandée aux personnes qui ont des problèmes de posture. Elle corrige les pieds tournés en-dedans, elle muscle les abdominaux et le dos, résultat on se tient mieux au quotidien, on a moins mal au dos, on se sent mieux tout simplement.

Se donner un nouveau challenge :
Attaquer une activité de zéro c’est formidable non ? Il n’y a pas d’âge pour apprendre à danser, et c’est l’occasion de se sortir de sa routine quotidienne.

Monter sur scène :
Connaître l’excitation des répétitions générales, des coulisses, du maquillage, puis des projecteurs et des saluts sous les applaudissements… tout le monde n’en a pas le courage, c’est une expérience à vivre. Presque toutes les écoles font participer leurs élèves à un gala annuel, adultes compris !

Oublier tous ses soucis :
Chaque danseur peut vous le confirmer : en cours de danse, on oublie tout le reste. Tous les soucis disparaissent, c’est magique. Et on sort du cours empli(e) d’une nouvelle énergie.

Se cultiver :
La danse classique est un art complet à découvrir, avec ses chorégraphes, ses ballets mythiques, ses musiques envoûtantes, ses danseurs fétiches…Vous allez enrichir votre culture.

Maigrir :
Avec 2 cours par semaine, on s’entretient, avec 3 cours on brûle l’excédent ! La danse fait de belles fesses, des muscles dessinés mais jamais gros, vous devenez plus ferme et généralement, vous perdez un tour de taille.

Posséder vos propres pointes :
Pour les femmes, mais de plus en plus les hommes s’y mettent ! Quel que soit votre âge, le jour où vous franchirez le seuil d’une boutique de danse spécialisée pour demander vos premières pointes restera un souvenir magique.

Dans la danse classique s’échauffer c’est la base ! En cours tu vas faire beaucoup d’exercices à la barre. Il y a les Pliés qui sont en général pour réveiller le corps, travailler l’en-dehors, la respiration, les positions de bras et de jambes tout en douceur ( Cet exercice est souvent accompagné d’assouplissements, comme penché en avant et toucher les orteils les jambes tendus , le penché en arrière, les étirements du buste vers la barre ou le centre… Ensuite les exercices se suivent souvent dans cet ordre pour se concentrer, sur différentes articulations et qualités. Les Dégagés, les Jetés, les Ronds de jambes à terre, les Fondus, les Ronds de jambes en l’air, les Frappés, l’Adage, les Grands battement etc etc… Et on y arrive Jambe sur la barre en 4ième, seconde, arabesque, attitude, cette exercice se fait en général juste avant de glisser en GRAND ÉCART  !
Après on passe au milieu, c’est à dire on n’utilise plus la barre comme appui, et on se place souvent au centre de la salle, tu feras des exercices comme l’adage, les Dégagés, un exercice de Retiré qui préparera l’exercice suivant, les Pirouettes retirées ou dans les grandes positions, des Petits Sauts, Grands Sauts, la Batterie, les Diagonales, Déboulé, Mené etc… et la Révérence pour terminer.

Planning des cours de danse classique

Cliquez sur le bouton "inscription" pour acheter ce cours

mardi

-Danse Classique-
MDA - salle 1
-Danse Classique-
MDA - salle 1
Danse Classique
MDA - salle 1

mercredi

-Danse Classique-
MDA - salle 1
-Danse Classique-
MDA - salle 1

vendredi

-Danse Classique-
MDA – salle 3
-Danse Classique-
MDA – salle 3
Danse Classique
MDA – salle 3

samedi

-Danse Classique-
MDA – salle 3
-Danse Classique-
MDA – salle 3
-Danse Classique-
MDA – salle 3
-Danse Classique-
MDA – salle 3

Nos cours de Dance classique à Marseille

  • Mda salle 1

    277 avenue de la Capelette, 13010 Marseille

  • Mda salle 2

    277 avenue de la Capelette, 13010 Marseille

  • Mda salle 3

    277 avenue de la Capelette, 13010 Marseille

Nos prochains évènements